Robbie signe chez UMPG : on vous explique tout !

Robbie signe chez UMPG : on vous explique tout !

Le 4 Novembre, les médias ont annoncé que Robbie a signé un deal avec UMPG (Universal Music Publishing Group), alors que Robbie sort son nouvel album The Christmas Present chez Sony. Du coup, les fans sont perdus ! On vous explique de quoi il s'agit !

Tout d'abord, rappel des épisodes précédents : depuis le début de sa carrière solo, et ce jusqu'en 2010, Robbie était chez EMI Music. Suite au déclin de EMI Music dans les années 2000, EMI Music a été racheté par Universal Music, et c'est donc tout à fait naturellement que Robbie a sorti les albums Take The Crown et Swings Both Ways chez Universal.

Mais c'est plus compliqué que cela...

Il faut distinguer 2 types de contrats :

-les contrats de droits d'auteur (qui gèrent les catalogues des artistes, les chansons)

-les contrats de distribution (qui gèrent la sortie des disques dans le commerce).

Il faut savoir que, jusqu'en 2012, Robbie avait 2 contrats de droits d'auteur :

- un contrat avec BMG pour ses 4 premiers albums (Life Thru A Lens, I've Been Expecting You, Sing When You're Winning, Swing When You're Winning)

- un contrat avec Farrell Music, la société créée par Robbie (Escapology, Intensive Care, Rudebox, Reality Killed The Video Star, Take The Crown, Swings Both Ways)

Tous ces albums sont sortis chez EMI Music, puis Universal pour la partie "distribution".

En 2013, alors que Robbie sortait l'album Swings Both Ways, il a été annoncé que BMG avait reprit le contrôle sur la totalité de la carrière solo de Robbie de 1994 (donc avant même que Robbie quitte Take That), jusqu'aux futures publications, après 2013.

Mais qui se cache derrière BMG ? C'est sacrément compliqué. BMG (Bertelsmann Music Group) est une société fondée en 1987. Selon Wikipedia : 

BMG Entertainment (Bertelsmann Music Group), fondée en 1987, était une des majors du disque jusqu'à sa fusion avec Sony Music Entertainment en 2005 (voir liste des principales major du disque). BMG est alors devenue partie de la nouvelle entité, Sony BMG.

Le 1er octobre 2008, Sony Music Entertainment récupère la part de Bertelsmann du label Sony BMG Music entertainment. Ainsi, Sony BMG Music Entertainment devient Sony Music.

La marque BMG a été recréée au début de l'année 2009 par le groupe Bertelsmann, avec pour objectif de se concentrer sur la gestion de droits d'auteurs (éditeur). La nouvelle entité se nomme BMG Rights Management

On voit donc le lien très étroit entre Sony et BMG, même les 2 entités sont de nouveau séparées depuis 2009. 

En 2016, nouveau coup de théâtre : Robbie quitte Universal, pour confier l'édition de ses disques à Sony. Il sort alors l'album The Heavy Entertainment Show chez Sony Music.

Après tout, c'était plutôt logique : le contrat avec BMG en 2013 annonçait déjà un rapprochement naturel avec Sony.

Mais Universal n'avait pas perdu en effet tous ses droits : si le nouvel album sortait bien chez Sony, et si le catalogue appartient à BMG, Universal détenait encore les droits de distribution pour tous les anciens albums de Robbie sortis avant 2016 ! Du coup, Universal ne s'est pas privé de faire un croche pied à Robbie : alors que le chanteur sortait l'album The Heavy Entertainement Show chez Sony, Universal a alors décidé de ré-éditer la même semaine, au Royaume-Uni, l'un des meilleurs succès de Robbie : Greatest Hits, orignialement sorti en 2004.

Arrive alors 2019. Robbie a dans ses tiroirs un nouvel album, The Christmas Present. Etant toujours en contact avec Sony, l'album (qui sort le 22 Novembre prochain) sera distribué par Sony. 

En Octobre 2019, la situation est donc toujours bancale : Sony est la maison de disques actuelle de Robbie, BMG possède les droits sur son catalogue, et Universal possède les droits de distribution pour les albums sortis avant 2016.

Du coup, on peut mieux comprendre le nouveau deal signé début Novembre : afin d'apaiser certainement les relations entre Universal et Robbie, ce dernier signe un nouveau deal avec le groupe Universal afin que celui-ci récupère l'intégralité du catalogue du chanteur, y compris les droits sur les chansons distribuées par Sony.

Exit donc BMG : BMG n'a plus aucun lien avec Robbie désormais. Il ne reste que 2 acteurs :

-Universal pour la distribution des albums sortis avant 2016 et pour l'édition de la totalité de son catalogue

-Sony pour la distribution de The Christmas Present. On ignore si l'album The Heavy Entertainment Show (sa distribution) a été reprise ou non par Universal.

 

Et maintenant ? Après tous ces remaniements, on peut imaginer que Robbie envisage son avenir chez Universal. En effet, la situation est toujours "bancale" avec un nouvel album signé chez Sony, mais dont les droits sont gérés par Universal.

Le chanteur aura tout intérêt à revenir intégralement chez Universal à l'avenir, afin de rétablir une situation plus stable.


Mon compte

Agenda

Voir Tous les Évènements

Dernières Vidéos

Dernières Photos